Partager

- Nos partenaires -

 

- Le Billet des Auteurs de Théâtre -
Revue mensuelle des écritures théâtrales

Dimanche 18 novembre 2018

Anciens numéros

<-- Retour

Éditorial

L'éditorial du mois

Avril 2010

par Stéphane Hessel

Un ancien déporté n’échappe pas aux questions. Je fais partie de ces témoins auxquels les adolescents demandent de leur dire le comment et le pourquoi des camps. Un exercice difficile auquel nous nous sommes astreints volontairement pour tenter de transmettre l’essentiel et aider la jeunesse à mieux comprendre le monde et les combats d’aujourd’hui.

Pour avoir été témoins de l’horreur, nous pouvions espérer qu’elle ne resurgirait pas si vite, ici et là, aux quatre coins de notre planète. D’où, sans doute, chez les survivants que nous sommes, ce fort sentiment de responsabilité envers le monde de demain.

Mais les premières années de ce nouveau siècle, suivant le rythme de la vie, ou la marche inexorable du temps, selon nos inclinations à l’optimisme ou au pessimisme, ont vu disparaître le plus grand nombre des derniers témoins et avec eux presque tous mes camarades.

Lorsque la transmission directe de l’expérience concentrationnaire sera devenue impossible, qui, au-delà des historiens, pierre angulaire de cette Mémoire, pourra prendre le relais?...

Quand le dernier d’entre nous aura salué le public des jeunes générations dans un ultime rappel, qui portera ces paroles ?... Peut-être ceux qui d’un vers, ou d’un bout rimé remontant de notre inconscient, nous tinrent souvent l’esprit juste au dessus de la souffrance des interrogatoires et des nuits sans espoir et glacées des camps. Les poètes…

Cocteau parlait des multiples visages de la poésie. Poésies de roman, de cinéma, de théâtre… Et c’est bien à ce jeu de facettes que je songe.

Je me réjouis de voir, ces dernières années, le nombre grandissant d’auteurs de fictions qui se penchent sur cette période pour l’interroger inlassablement sous des angles d’attaque toujours nouveaux. Je me réjouis, puisque nous ouvrons ce numéro de BAT- Le Billet des Auteurs de Théâtre consacré à la Mémoire, de voir de nouvelles générations d’auteurs, non seulement en France mais aussi en Allemagne, en Autriche, en Italie… au gré de sensibilités différentes et d’écritures riches de leurs différences, s’emparer de cette Mémoire, la transcender par le verbe et la faire revivre sur la scène par la magie fugitive mais toujours renouvelée du théâtre.

A savoir sur Stéphane Hessel...

Imprimer

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2009
La rédaction