Partager

- Nos partenaires -

 

- Le Billet des Auteurs de Théâtre -
Revue mensuelle des écritures théâtrales

Mardi 22 janvier 2019

Anciens numéros

<-- Retour

Au fil de la plume
Victor Haim

Chaque mois, un auteur nous dévoile
quelques pages manuscrites au fil de sa plume...

Victor Haim

Victor Haim est Auteur de théâtre

(…) Avant de rédiger le dialogue de la pièce, je dis le texte à haute voix. Puis je le redis, jusqu’à ce qu’il semble me convenir. C'est-à-dire que je rature mentalement et ne peux écrire que si la phrase répond à la musique que j’attends.

Victor Haïm

 

Les fantasmes du boucher

C’est le dialogue du début de la comédie «Les fantasmes du boucher». Le boucher dans son arrière-boutique, dîne tristement car sa femme pleure. Elle s’ennuie. Il ne comprend pas pourquoi. Elle peut manger de la bonne viande et…elle a la télévision ! Donc, elle devrait être heureuse. Elle va annoncer, à la fin de cette scène, qu’elle quitte son mari. Il va l’emmener au théâtre. La rencontre avec un acteur médiocre et dominateur va changer les plans du couple.

 


Cliquez sur la page...

Cliquez sur la page...

Chair Amour

Sur une île battue par le vent vivent, seuls, Jules-Marie de Ronsignac, veuf cinq fois, et sa fille Galatée, bizarre petit monstre qui n’a jamais vu un homme hormis son père. Arrive au manoir Marie-Elisabeth, professeur omniscient, chargé de l’éducation de Galatée. Le père s’absente pour participer à la réunion d’une secte totalitaire et brutale. Quand il revient, il veut savoir comment s’est passée la rencontre entre le professeur, sa future épouse, et sa fille incontrôlable. Confrontation terrible dans cette farce tragique, «Chair d’amour», où la fille finira par tuer son père.

 

Velouté

«Velouté» commence par une convocation. Un homme cherche désespérément du travail. Il va avoir affaire à un recruteur pervers qui lui fait passer une série de tests dont le plus insolite consiste à rencontrer l’épouse de cet étrange employeur et de rapporter, par le menu, ce que lui a dit cette femme qui a perdu la raison. Les répliques sont ici celles du tout début de la pièce.

 


Cliquez sur la page...

A savoir sur Victor Haim...

>>Réagissez à cet article !
©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2009
La rédaction